Chaudronnerie, soudure, tuyauterie

De quoi s’agit-il ?

Ce domaine d'expertise industrielle couvre l'ensemble des activités de mise en œuvre des métaux en feuilles, des tubes et des profilés entrant dans la réalisation d'équipements destinés à de nombreux secteurs.

 Les secteurs concernés sont par exemple : agro-alimentaire, chimie, énergie, aéronautique et espace, charpente, manutention, traitement des gaz, des liquides et de leurs stockages, naval, automobile, menuiserie, mobilier métallique… C’est un domaine ancien mais qui a su se moderniser pour devenir de haute technicité, utilisant désormais l’informatique et les machines de précision. Cette branche industrielle s’est extrêmement diversifiée et modernisée. De nouveaux métiers très spécialisés sont apparus.

Quelques exemples de métiers

Chaudronnier industriel

Le chaudronnier travaille les métaux pour leur donner une forme avant de les assembler par pliage, soudage ou emboutissage. Il fabrique des tubes et des récipients ou des éléments de structures de taille modeste ou imposante. 

Le chaudronnier travaille aussi bien les métaux ferreux, de cuivre, de laiton ou des alliages légers comme l’aluminium. Il découpe les pièces en tôle à partir de tracés. Les outils utilisés sont de plus en plus sophistiqués et réglés par commandes numériques. Il assemble ensuite les différentes pièces par soudage ou emboutissage. L’ensemble de ces tâches suppose que le chaudronnier connaisse l’informatique appliquée à la commande numérique et soit capable de se représenter les volumes dans l’espace, de travailler avec précision et de s’intégrer dans une équipe dans laquelle collaborent plusieurs corps de métiers différents.

Nos formations associées :
CAP Réalisations Industrielles en Chaudronnerie
BAC PRO Technicien en chaudronnerie industrielle
CQPM Chaudronnier d'atelier

Soudeur industriel

Le soudeur assemble différentes pièces de métal par fusion en les portant à très haute température. Sous la flamme de son chalumeau, le soudeur voit naître tous types d’objets ou de pièces métalliques. 

Le soudeur, dans l’industrie, prépare les pièces à souder, les dégraisse et les décape. Il porte une combinaison et un masque pour se protéger contre d’éventuelles projections. Il allume la flamme (soudure au chalumeau) ou branche le contact électrique (soudure à l’arc par électrode). Il règle l’intensité de la flamme ou du courant et programme la vitesse de soudage. Il maintient l’appareil de soudage à une distance précise de la pièce à souder et évalue la durée d’exposition nécessaire à la réussite de l’opération. Il nettoie ensuite la soudure, la contrôle et la polit. 

Nos formations associées :
CQPM Soudeur industriel

 Tuyauteur industriel

Le tuyauteur exerce un métier de maintenance technique. Il opère sur des réseaux de tuyauteries qui conduisent des fluides liquides ou gazeux, corrosifs ou explosifs à des températures et des pressions plus ou moins élevées. 

Le tuyauteur prend connaissance des tuyauteries sur lesquelles il doit intervenir. Il étudie les plans de construction du réseau et le dossier de maintenance : contraintes auxquelles sont soumises les conduites, risques de corrosion, pressions exercées… Il examine les matériaux utilisés, les soudures et les assemblages mis en œuvre et la réglementation qui les concernent. Le tuyauteur définit ensuite les travaux à réaliser : démontage, découpe, remplacement de portions de tuyauterie en mauvais état. Il effectue les modifications nécessaires : découpe de tuyaux au chalumeau ou à la tronçonneuse, préparation des pièces en atelier, positionnement des éléments sur le site, supervision du soudage, remplacement de joints, décapage…

Nos formations associées :
CQPM Tuyauteur industriel

Newsletter
Pour rester informés des évènements et formations du pôle.